mercredi 8 août 2007

Affaire Villaraigosa : vigoureux coup de balai à Telemundo

Après l'investigation, la sanction. Telemundo 52, la chaîne latino de Los Angeles où j'effectue mon stage, vient d'annoncer la mise en congé pour deux mois et sans salaire de la présentatrice vedette Mirthala Salinas. Celle-ci est punie pour avoir caché à sa rédaction sa liaison avec Antonio Villaraigosa, le maire latino de Los Angeles.... et avoir annoncé en scoop, durant son JT, le divorce de l'édile !
A l'inverse des pratiques françaises, où les relations compromettantes politiques-journalistes restent tabou, la station a réagi fermement. General Electric, qui possède Telemundo via NBC Universal, a visiblement peu apprécié l'affaire. Vendredi 3 août, au terme de trois semaines d'enquêtes, des sanctions ont été annoncées contre la journaliste, mais aussi le directeur de la rédaction, le directeur et le gérant de la station. Au regard des précedents américains, beaucoup ici s'attendaient même à des punitions plus lourdes.
Je suis impressionné par la transparence de la chaîne, qui a annoncé la décision sur son antenne, avant d'envoyer immédiatement ses journalistes malmener le maire sur la question. Comme à chaque fois dans cette affaire les reporters, toutes chaînes confondues, se sont déchaînés - impensable en France de crier à un politique : "Et tu vas nous dire à la fin combien tu t'es tapé de filles ?". Les dérushages n'en sont que plus réjouissants.

1 commentaire:

barb michelen a dit…

Hello I just entered before I have to leave to the airport, it's been very nice to meet you, if you want here is the site I told you about where I type some stuff and make good money (I work from home): here it is